Dans le même numéro

Ces jeunes chrétiens partis en Syrie

septembre 2017

#Divers

Le soir du 29 juin 2017, des centaines de personnes se réunissaient dans le 5e arrondissement de Paris pour assister à un spectacle son et lumière projeté sous le dôme baroque de Notre-Dame du Val-de-Grâce. Intitulé Martyre et espérance des chrétiens d’Orient, ce spectacle écrit par Richard Millet était organisé par Sos chrétiens d’Orient en soutien à la communauté arménienne d’Alep. Présente en Syrie, en Irak, au Liban, en Jordanie et en Égypte, cette jeune association a déjà réussi à mobiliser près de mille volontaires, généralement âgés de 20 à 23 ans, pour mener des actions caritatives et culturelles auprès des populations déplacées par la guerre en Syrie.

Elle se distingue de la majorité des associations présentes dans cette région meurtrie par la tradition de pensée dont elle est issue. Face à un courant dominant du tiers-secteur dont les références sont le progressisme et le tiers-mondisme, Sos se définit par rapport à des repères nationaux et confessionnels. L’association a pour principal objectif d’aider les chrétiens d’Orient à rester chez eux, dans leur région d’origine. Elle est aussi porteuse d’une volonté de projet sociétal pour les chrétiens d’Occident e

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !

ARTAUD DE LA FERRIÈRE Alexis

Dans le même numéro

Ce dossier politique prend acte de la rupture introduite par l’élection d’Emmanuel Macron et formule certains paris sur l’avenir de la représentation politique, l’école et l’Etat de droit. La France, selon Anne-Lorraine Bujon et Antoine Garapon, peut devenir un laboratoire démocratique par le réveil de son esprit civique dans ce moment de transition. Lire aussi les pérégrinations de Montaigne en Irak et l’exception espagnole à l’âge de la régression.