Do not follow this hidden link or you will be blocked from this website !

Dans le même numéro

Organiser l’architecture de l’internet

mai 2006

#Divers

Contrôle politique, délinquance en ligne, piratage, sécurisation deséchanges économiques : les raisons de mieux contrôler l’organisation du réseau des réseaux sont nombreuses et mobilisent les États, les marchés, les institutions internationales et la communauté pionnière du réseau. Les intuitions fondamentales qui ont permis le dynamisme de l’internet sont-elles encore défendables au moment où celui-ci apparaît comme une infrastructure essentielle de la richesse et de la souveraineté des nations ?

Les réseaux constituent la nouvelle morphologie sociale de nos sociétés, et la logique de la mise en réseau détermine largement les processus de production, d’expérience, de pouvoir et de culture… Ce qui est nouveau aujourd’hui c’est le fait que les technologies de l’information fournissent la base de son extension à la société tout entière.

Manuel Castells1

Le code (informatique) c’est la loi… et son architecture est politique.

Lawrence Lessig2

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !