Do not follow this hidden link or you will be blocked from this website !

Dans le même numéro

L'empire divin des préjugés. Joseph de Maistre contre l'esprit éclairé

août/sept. 2009

#Divers

Joseph de Maistre contre l’esprit éclairé

Parmi les penseurs antirévolutionnaires, Joseph de Maistre est celui qui propose la critique la plus complète des idéaux des Lumières. Ni la promotion de la raison, ni le thème du progrès n’échappent à sa remise en cause du partage entre nature et histoire, caractéristique de la pensée éclairée. Il dénonce ardemment les contradictions du concept de « souveraineté populaire », ouvrant la voie à une interrogation sur la nature de la démocratie que nous pouvons encore entendre.

Pour Jean-Yves Pranchère

L’œuvre de Joseph de Maistre exprime un véritable acharnement contre les Lumières, un acharnement tel à vrai dire que la tentation est grande de ne pas le prendre au sérieux. Son génie propre étant celui de la provocation, ses formulations, toujours excessives, risquent fort de masquer ses positions. On pourrait vouloir faire la part des choses, en séparant ce qui relève de la haine ou de la mauvaise foi et, en un mot, de la bêtise, de ce qui constituerait un fond philosophique encore vivant et par suite instructif. Mais on risque ainsi de manquer la spécificité de sa pensée.

Aussi convient-il

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !