Dans le même numéro

Contre le culte de la croissance

novembre 2013

#Divers

Repère

Contre le culte de la croissance

Chaque jour, les sociétés occidentales prient pour le retour de la croissance. Et pourtant cet indicateur n’est capable de signaler ni les périls auxquels nous sommes confrontés, ni les facteurs de progrès et les ressources qui comptent pour l’inscription de nos sociétés dans la durée.

(p. 95)

En cherchant à rendre compte de ce qu’elle nomme la « mystique de la croissance », Dominique Méda décrit le processus ayant permis d’occulter, de rendre invisibles certains enjeux auxquels nos sociétés sont confrontées. Enjeux qu’elles se révèlent de ce fait incapables de prendre en charge. Une telle incapacité trouve son origine dans une représentation du monde, une façon de le comprendre. Comment des sociétés ayant admis pour seuls critères d’évaluation le taux de maximisation de la production ainsi que l’accroissement du produit intérieur brut seraient-elles en mesure de prévenir les risques et réparer les dégâts sociaux et environnementaux générés par la poursuite de ces mêmes objectifs ? Une telle interrogation exige de rompr

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !