Dans le même numéro

Carnet de route en Géorgie. Promesses et fardeaux de la transition

août/sept. 2013

#Divers

Promesses et fardeaux de la transition

Nostalgie du soviétisme, résistance à la pression russe, développement de l’économie de marché et du tourisme : la Géorgie est encore en transition, une transition qui, bien qu’elle favorise des réformes économiques et infrastructurelles, n’influe guère sur les représentations historiques.

Suite au carnet de route sur l’Arménie publié dans notre livraison de juillet 2013, l’auteur poursuit son voyage au Caucase du Sud dans la Géorgie d’après la « révolution des roses » (2003). Il livre ici ses impressions et des éléments d’analyse recueillis au long de la route et des rencontres effectuées entre mai et novembre 2012.

Le long de la vallée de la rivière Debed, la route dégringole dans le goulet qui relie au nord la Géorgie et l’Arménie. Par ses cultures en terrasses, ses vergers exigus, sa population montagnarde habillée de couleurs vives, laborieuse et dispersée, le défilé évoque une marche escarpée des Alpes vers la Méditerranée. Nous longeons deux villages écartés de la route, qui sont ceux d’agriculteurs j

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !