Pêcheur dans la baie de Pucka, Pologne - Photo : Jacek Dylag
Dans le même numéro

La Pologne sauvage

janv./févr. 2018

#Divers

Dans les domaines des forêts, de la chasse, des rivières et de l’énergie, le gouvernement de la Pologne organise le désastre et révèle les contradictions de l’Union européenne.

Face aux grands enjeux écologiques de notre temps, qui ont pour conséquences des conflits et des migrations massives, l’Union européenne (Ue) apparaît comme la principale, sinon la seule, puissance mondiale capable de pousser le monde vers une transition écologique et énergétique nécessaire. Cependant, la Pologne, le plus grand « nouveau membre » de l’Ue, freine et tire vers le bas les ambitions de la communauté européenne. L’avenir du monde dépendrait-il de l’essor de la conscience écologique des Polonais ?

Les aspirations européennes de la Pologne l’ont poussée à entreprendre d’importantes réformes du système de protection de l’environnement et de la nature et à adopter la convention d’Aarhus, pilier de la démocratie environnementale qui donne aux citoyens, au travers des organisations écologistes, le pouvoir d’accéder à l’information et le droit de participer aux processus décisionnels concernant l’environnement. Mais dans le pays où plus de la moitié de l’énergie produite a pour source le charbon et où, dans un contexte fortement néolibéral et tourné vers de puissants in

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !

Ewa Sufin-Jacquemart

Présidente de la fondation Strefa Zieleni, affiliée au parti vert polonais Partia Zieloni, coordinatrice du Congrès des femmes, elle contribue régulièrement au magazine Zielone Wiadomosci ("Nouvelles Vertes", zielonewiadomosci.pl). 

Dans le même numéro

Devant la pression sur les ressources naturelles, le projet écologique est le seul qui fasse durablement monde. Ce dossier appelle à un approfondissement de la solidarité et souligne l’urgence d’une transformation de l’Etat, de nos sociétés, de nos concepts politiques et de nos imaginaires.