Do not follow this hidden link or you will be blocked from this website !

Dans le même numéro

Les nouveaux musulmans : entre surexposition et invisibilité

mai 2014

#Divers

Si les médias mettent l’accent sur les nouveaux musulmans qui s’engagent dans la voie du djihad, la réalité des conversions à l’islam en France est bien plus complexe… et ne date pas d’hier. Et la majorité des convertis préfèrent vivre leur foi nouvelle dans le cadre privé et en toute discrétion.

Aux côtés des populations musulmanes immigrées, de leurs descendants français, des étrangers et des enfants de harkis, les convertis à l’islam, dont le nombre est estimé très approximativement à 50 000 personnes, constituent l’autre composante de l’islam en France.

Depuis des mois, les hebdomadaires1 évoquent le cas de convertis engagés sur le front syrien du djihad ou investis dans la voie salafie. Or le phénomène des conversions à l’islam n’est non seulement pas réductible à ces engagements radicaux, mais il est antérieur à la présence même de l’islam dans l’Hexagone.

En évoquant quelques figures de convertis illustres du passé, nous reviendrons sur la fascination exercée par l’islam sur nombre de Français travaillés par la quête de transcendance, la recherche d’un

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !