Do not follow this hidden link or you will be blocked from this website !

Dans le même numéro

Questions sur l’art aujourd’hui : Cindy Sherman

juin 2006

#Divers

Spécialiste reconnu de la Renaissance, Daniel Arasse s’est risqué à parler d’artistes contemporains pour voir si des notions classiques pouvaient s’appliquer à leur œuvre. Ainsi a-t-il commenté les photographies de Cindy Sherman, repartant du motif du « Narcisse blessé » pour commenter ses autoportraits de femme contemporaine.

En france, les historiens de l’art ont tendance à se cantonner à leur champ de spécialisation. Peu d’entre eux s’autorisent par exemple à se prononcer sur des pratiques artistiques ou sur des œuvres d’art issues d’autres périodes ou d’autres aires géographiques que les leurs propres. La curiosité de Daniel Arasse, grand spécialiste de la Renaissance italienne, l’a entraîné ailleurs, et cet ailleurs a rejoint notre contemporanéité. Il a regardé des œuvres d’aujourd’hui, et a écrit à leur propos. Que peut apprendre le lecteur (amateur d’art, historien de l’art ou critique) de l’approche singulière qui fut la sienne de l’art d’aujourd’hui ?

Durant l’été 2003, Daniel Arasse accepta d’effectuer vingt-cinq émissions radiophoniques pour France Culture. Il y précisa que l’une des raisons qui l’amenèrent à écrire sur l’art de son temps fut son intérêt pour les possibilités offertes pa

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !