Dans le même numéro

La décision dans l'Église. Contraception, procréation assistée, avortement : trois moments clés

février 2010

#Divers

Contraception, procréation assistée, avortement : trois moments clés

Dans ses déclarations de principe, l’Église défend un mode de prise de décision ouvert : collégialité, concertation, prise en compte des laïcs... Or, les décisions qui ont provoqué le plus d’incompréhension dans le monde catholique ont été, à l’inverse, édictées de manière opaque et hiérarchique. Peut-on y voir un rapport avec la désaffection qui touche la pratique religieuse en Europe ?

La déprise du religieux est-elle due à des facteurs sociaux, ou à des événements institutionnels ? Les crises qui dressent à intervalles réguliers l’opinion publique contre l’Église catholique sont-elles dues à des facteurs exceptionnels, et sans impact durable, ou relèvent-elles de comportements récurrents, liés à une définition incertaine des rôles et des responsabilités ? Trois moments de tension et de rupture particulièrement visibles éclairent le mode de prise de décision dans l’Église catholique : la décision de Paul VI concernant l’encyclique Humanae vitae peu après la fin du concile Vatican II, le texte sur la procréation médicale assistée, paru sous Jean-Paul II, Donu

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !