Dans le même numéro

L'avenir de la recherche (entretien)

décembre 2007

#Divers

Les chercheurs français travaillent soit dans les « organismes » de recherche (Cnrs, Cea, Inserm, Inra...), soit à l’université. Ce partage a-t-il un sens aujourd’hui ? Produit-il des handicaps particuliers ? Cette confrontation de points de vue sur la recherche fondamentale, l’évaluation, la valorisation des résultats de la recherche montre, au-delà des questions professionnelles, les choix collectifs appelés par une politique de la recherche.

Esprit – Le système français d’enseignement supérieur et de recherche se distingue par une spécificité d’organisation marquée par le dualisme universités/grandes écoles et par l’existence de grands organismes de recherche. Ce système est-il adapté dans un contexte où l’on veut faire des universités des acteurs de la recherche et de l’enseignement supérieur capables de jouer dans une compétition désormais mondiale ? Au regard des comparaisons internationales sur la recherche publique, l’État consacre à la recherche publique des montants qui sont déjà très conséquents et qui ne pourront pas croître de manière spectaculaire. Si l’on raisonne en univers budgétaire contraint, comment orienter au mieux les financements de la recherche ?

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !

GUILLOU Marion

TRAUTMANN Alain

Dans le même numéro

Qui sont les étudiants ? Mobilités, aspirations et crainte de l'avenir
L'enseignement supérieur à la recherche d'un modèle universitaire
Les dynamiques du changement : quand l'exemple vient de la province
Paris et sa périphérie : quelles alliances ? quels regroupements ?
Défis mondiaux et traditions universitaires : comparaison européenne
L'université au coeur de l'économie de la connaissance
La recherche et l'innovation : où en est la France ?