Do not follow this hidden link or you will be blocked from this website !

Dans le même numéro

Le travail au cinéma. Un réapprentissage de la curiosité sociale

juillet 2006

#Divers

Longtemps considéré comme un mal-aimé du cinéma français, le monde du travail s’est imposé depuis quelques années sur nos écrans. En s’appuyant sur l’étude d’une centaine de films, les auteurs montrent comment les documentaires et les fictions appréhendent les changements majeurs qui affectent le monde du travail et leurs effets sur les vies des individus.

Depuis une dizaine d’années, des films sont régulièrement salués au titre qu’ils s’intéressent « enfin » au monde du travail. Celui-ci est en effet souvent considéré comme un mal-aimé du cinéma ou de la télévision, à l’exception de films ou de séries télévisées qui mettent en scène des professions telles que policiers, enseignants, gens d’hôpital et de justice. Certes, les films de fiction et les documentaires qui approchent le monde du travail, voire qui en font le cœur de leur sujet, sont minoritaires dans la production récente. Deux obstacles pourraient refréner les ardeurs des cinéastes. D’un côté, les portes des entreprises ne sont pas grandes ouvertes. La plupart ne sont guère disposées à laisser pénétrer des réalisateurs indépendants pour voir ce qui se vit en leur sein. De l’autre, il est difficile de bénéficier sur ces sujets d’une programmation satisfaisante sur les chaînes de télévision ou dans les salles de cinéma. Or les réalisa

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !