Do not follow this hidden link or you will be blocked from this website !

Dans le même numéro

Beaubourg, les Halles, la Villette : comment trouver sa place ?

novembre 2012

#Divers

Comment l’architecture façonne-t-elle nos déplacements, nos activités, comment transforme-t-elle la ville ? L’auteur analyse trois projets parisiens majeurs, qui avaient tous pour but non seulement d’ériger des bâtiments, mais de préserver des espaces communs de circulation ; avec des résultats plus ou moins heureux…

« On ne peut détacher la Villette de l’ensemble des monstres urbains qui ont surgi ou vont surgir […] dont Beaubourg reste le prototype et qui correspond au destin moderne de l’architecture, vouée au coup de théâtre expérimental dans la cité vouée elle-même à la filière de l’urbanisme », écrivait Jean Baudrillard en 1989, déplorant la « stupéfaction touristique », de l’attraction de cette « banquise spatiale », de cette « grève cosmopolite », de ce « site parasitaire1 ». Quelle expérience urbaine proposent, plus de vingt ans plus tard, les abords du Centre Georges-Pompidou, les couloirs denses du Forum des Halles et les pelouses du parc de la Villette, saturées d’activités aux heures d’affluence ? Quelle vie anonyme abritent ces lieux emblématiques d’une certaine rénovation parisienne à la fin des années 1970 ? Ouverts à tous, d’emblée dédiés à une appropriation collective, de plus en plus fréquentés depuis leur création, ces espaces p

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !