Dans le même numéro

Les Lumières : un projet contemporain ? (entretien)

août/sept. 2009

#Divers

Qu’en est-il aujourd’hui du projet habermassien de tenir les « promesses non tenues » des Lumières ? Si l’invention philosophique du xviiie siècle demeure actuelle, c’est parce qu’elle repose sur une conception non dogmatique de la raison. Les Lumières seraient indissociables d’un pluralisme qui, au plus loin des synthèses totalisantes, permet de mettre en scène les conflits plutôt que de les résorber dans un savoir absolu.

Esprit – En 1981, le texte de Jürgen Habermas, « La modernité – un projet inachevé », paraissait dans la revue Critique. L’auteur y prônait un réinvestissement de l’idéal critique des Lumières par-delà les désastres politiques du xxe siècle. Qu’est-ce qui, chez Habermas, motivait ce projet à cette époque ? Pourriez-vous rappeler le contexte de ce programme ?

Jean-Marc Ferry – Cela revient en fait à évoquer deux projets : celui de la modernité, selon Habermas, et celui de Habermas quand il « rappelle » ce projet de la modernité. Parlons d’abord du premier : celui de la modernité. Habermas se souciait de le prése

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !

Jean-Marc Ferry

Philosophe   Jean-Marc Ferry est l'auteur de la principale traduction du philosophe allemand Jürgen Habermas en français (Théorie de l'agir communicationnel) et son ouvrage principal a pour titre Les puissances de l'expérience (1991). On peut le considérer comme un disciple de Habermas dont la pensée s'articule autour de l'idée que l'identité humaine a plusieurs dimensions, narrative,…

Dans le même numéro

Pluralité des traditions, actualité des projets
Lectures "radicales" et "modérées"
Foi et raison : un conflit qui persiste