Dans le même numéro

Russie : le piège de la rente

novembre 2009

#Divers

La croissance russe a été brutalement sapée au cours de l’année 2008. La fragilité d’une économie portée par l’envolée du cours des matières premières s’est brutalement révélée. Dans ce contexte, que deviendra le contrat implicite qui compensait le recul des libertés par le maintien du développement économique ?

En balade à Moscou le visiteur cherche la crise du regard. Où est elle ? Les restaurants sont pleins, les centres commerciaux n’ont jamais été aussi fréquentés et la jeunesse dorée, arborant sacs Vuitton, accessoires Dolce Gabbana et téléphones portables de la meilleure facture, se prélasse sur le vieil Arbat ou dans les jardins Alexandrovski au pied du Kremlin.

Emblème de l’essor économique russe des dernières années, la construction du centre d’affaires « Moscow city » est gelée. La Tour de Russie1, vouée à devenir le plus grand immeuble d’Europe, ne sera pas érigée. Pris à la gorge par ses créanciers, son promoteur a renoncé. Le trou béant du chantier symbolise les espoirs perdus.

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !