Dans le même numéro

L'imbroglio ukrainien: l'introuvable majorité parlementaire

décembre 2007

#Divers

Les législatives anticipées du 30 septembre 2007 n’ont pas résolu la crise politique ukrainienne. Aucune majorité stable n’est sortie des urnes et le président Iouchtchenko hésite. Le Parti des régions de Viktor Ianoukovitch a remporté 34,37 % des voix, principalement dans la moitié est du pays. Le parti Biout de Ioulia Timochenko a obtenu 30,71 % des votes, et le parti Notre Ukraine de Viktor Iouchtchenko arrive troisième avec 14,15 %2. Ces deux derniers partis sont les anciens alliés de la révolution orange, mais ont désormais des relations difficiles. Et ils ne disposeraient, ensemble, que d’une très courte majorité au Parlement (228 sur 450).

Vadim Karasev, politologue, directeur de l’Institut d’étude de la stratégie globale (Igls) à Kiev, a exposé son analyse au cours d’un séminaire au Ceri-Sciences Po le 22 octobre 2007. Nous avons retranscrit ici les principaux développements de son exposé.

Marie Mendras

La « révolution orange » de l’hiver 2004-2005 a constitué u

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !

KARASEV Vadim

Dans le même numéro

Qui sont les étudiants ? Mobilités, aspirations et crainte de l'avenir
L'enseignement supérieur à la recherche d'un modèle universitaire
Les dynamiques du changement : quand l'exemple vient de la province
Paris et sa périphérie : quelles alliances ? quels regroupements ?
Défis mondiaux et traditions universitaires : comparaison européenne
L'université au coeur de l'économie de la connaissance
La recherche et l'innovation : où en est la France ?