Do not follow this hidden link or you will be blocked from this website !

Dans le même numéro

Un conformisme écolo ?

mai 2011

#Divers

Controverse

Un conformisme écolo ?

« Parodies et caricatures sont les plus pénétrantes des critiques » avait coutume de dire Aldous Huxley, qui en savait quelque chose, en grand critique du monde moderne qu’il était. La caricature a en effet une force et une portée particulières, mêlant à la critique acerbe le grossissement des traits. Et à ce titre, le dernier livre de Iegor Gran, l’Écologie en bas de chez moi, semble être une réussite qui a recueilli les honneurs d’une critique unanime. L’auteur aborde avec humour les tares de l’écologie, la nouvelle religion dont les bobos d’Île-de-France sont les croyants crédules qui trouvent dans Home, le film de Yann-Arthus Bertrand, leur bible et leur dieu. Tout ce petit monde est teinté d’un opportunisme à peine dissimulé, opportunisme des entreprises, qui opèrent un greenwashing indécent, opportunisme des acteurs, en quête de pouvoir et de reconnaissance. Rien de choquant dans le cadre de l’autofiction humoristique à visée dénonciatrice, statut proclamé du livre. Pourtant, ce livre n’est pas seulement une satire de l’écologisme, il va au-delà de la caricature et propose une attaque en règle de l’écologie, moins légère qu’elle ne s’en donne l’air, peu consistante et nourrie de préjugés et d’approximations.

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !