Do not follow this hidden link or you will be blocked from this website !

Dans le même numéro

Le socle commun : un renouveau pour l'école ?

octobre 2010

#Divers

Pourquoi parle-t-on maintenant de « compétences » des élèves ? Adaptation aux comparaisons internationales des systèmes éducatifs ? Renoncement à parler des connaissances et de la transmission des savoirs ? Transposition de la logique d’évaluation dans les salles de classe ? Pour mieux le comprendre, il faut revenir à l’esprit de cette mesure qui s’interroge d’abord sur le sens de l’apprentissage aujourd’hui et réaffirme l’ambition de faire progresser les élèves.

En avril 2010, la mission parlementaire chargée de faire le point sur la mise en œuvre du socle commun de connaissances et compétences au collège a rendu son rapport. Ce type d’événement, à la croisée de la politique et de l’éducation, n’arrive pas si souvent. On peut, à la lecture de ce rapport, être à la fois intéressé par les perspectives qu’il ouvre sur le socle commun, et inquiet face à l’ampleur de la tâche. En effet, dès l’introduction, le document pointe le retard pris dans la mise en place de cette disposition fondamentale de la loi d’avril 2005 d’orientation et de programme pour l’avenir de l’école. Puis il examine les causes de ce retard, afin de mieux cerner les préconisations propres à (re)lancer la mise en œuvre de ce socle. Car, depuis bientôt quatre ans que le texte officiel relatif à ce socle est paru (juillet 2006),

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !