Do not follow this hidden link or you will be blocked from this website !

Dans le même numéro

La mystique et l'institution : les ressources de la spiritualité jésuite

par

LU Jin

juin 2015

#Divers

Les références intellectuelles dont se revendique le pape François rassemblent la littérature et la mystique, notamment à travers l’œuvre de Michel de Certeau. Mais que nous disent-elles de sa manière de voir l’avenir de l’Église dont il a la charge ? Une pensée « ouverte » pour une Église « en chemin » : une telle ligne de conduite permettra-t-elle de surmonter des blocages actuels, comme ceux qui opposent la Chine au Vatican ?

Depuis son élection en mars 2013, le pape François a su inspirer de l’enthousiasme non seulement parmi les fidèles catholiques aux États-Unis, mais encore chez des gens de toutes les tendances idéologiques qui auparavant avaient accordé peu d’attention aux souverains pontifes. On se demande s’il est progressiste ou conservateur, s’il apportera des changements de fond ou simplement de style. Il est rare qu’une semaine passe sans qu’il y ait une couverture sur lui dans les médias. Mais la presse américaine tend à se concentrer sur les prétendus « sujets brûlants » au lieu d’analyser les principes spirituels profonds qui orientent ses positions. Pour ma part, ayant obtenu mon doctorat en littérature française à Boston College, une université jésuite, pour une thèse sur les Mémoires de Trévoux, un journal littéraire jésuite du xviiie s

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !