Do not follow this hidden link or you will be blocked from this website !

Dans le même numéro

Lettre d'un jeune algérien (20 juillet 1956)

octobre 2011

#Divers

Ce document inédit livre le témoignage d’un jeune algérien écrivant à une famille française qui l’a accueilli en 1955. Il y présente sa vision du conflit algérien, d’une étonnante maturité, affirmant son soutien aux combattants du FLN sans renier son attachement à la France qu’il a connue.

Cette lettre manuscrite d’une belle calligraphie de 28 pages, très bien écrite dans un français d’un niveau supérieur à celui de la moyenne des bacheliers de la France métropolitaine, est à elle seule l’expression de la réussite et de l’échec de la politique coloniale française autant que sa condamnation.

Son auteur, Lakhdar Ben Mokhtar, étudiant de 18 ans au lycée d’Aumal de Constantine, faisait partie d’un groupe invité pour un séjour en France par une association familiale au printemps 1955. Pendant plus d’un mois, il a partagé la vie d’une famille nombreuse de la moyenne bourgeoisie catholique de province. À l’image de beaucoup d’autres, cette famille n’avait pas la politique comme préoccupation dominante et les événements du 1er novembre 1954, devenus la guerre d’Algérie, n’avaient pas été de nature à troubler sa quiétude. Tout juste était-on satisfait que la guerre d’Indochine ait pris fin.

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !