Do not follow this hidden link or you will be blocked from this website !

Dans le même numéro

Et l’'Homme créa la Terre

mai 2014

#Divers

Repère

Et l’Homme créa la Terre

À propos de…

Christophe Bonneuil et Jean-Baptiste Fressoz, l’Événement Anthropocène. La Terre, l’histoire et nous, Paris, Le Seuil, coll. « Anthropocène », 2013, 320 p.

Cet ouvrage inaugure, sous le titre « Anthropocène », une nouvelle collection qui se propose de reprendre le fil de la critique de la société industrielle. Il le fait à la lumière du concept d’anthropocène, apparu il y a quelques années dans le discours scientifique pour mettre en évidence le fait que l’espèce humaine est devenue, en raison de ses activités de production industrielle dans le cadre d’une économie capitaliste, la première force géologique. Les êtres humains sont désormais, collectivement, le facteur dont dépend principalement l’évolution de la planète terre.

Quand l’homme s’approprie la Terre

Le terme, introduit en 2000 par Paul Josef Crutzen, chimiste de l’atmosphère, s’est répandu depuis comme une traînée de poudre, dans la nébuleuse écologiste du moins1.

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !

Olivier Fressard

Olivier Fressard est un sociologue et philosophe, il est le directeur de la Fondation de l’Écologie Politique. Il a notamment écrit avec Lucile Schmid et Catherine Larrère L'écologie est politique (2013).

Dans le même numéro

Transformation personnelle, intégration sociale

Les évangéliques à la conquête des coeurs

Les mille visages des nouveaux musulmans