Dans le même numéro

Ukraine : quand les fans de foot font de la politique

juil./août 2016

#Divers

La préservation et le développement d’une culture nationale, comprise comme la capacité de s’autodéterminer et de préserver l’identité nationale, sont d’une importance particulière pour les États post-soviétiques.

Après l’effondrement de l’Union soviétique, en effet, les jeunes États indépendants, obligés d’édifier la démocratie et de reconstruire une économie de marché, ont dû faire face à des difficultés importantes du fait que la crise économique et politique était aggravée par celle de la culture. La destruction du système politique et idéologique existant auparavant avait conduit à une forme d’anomie. La diffusion de nouvelles valeurs politiques et idéologiques, la transformation rapide de la société, le pluralisme culturel et politique expliquent que, pour les citoyens ukrainiens, la question de l’autodétermination nationale soit alors devenue centrale, même si la renaissance de l’Ukraine comme peuple et comme nation était ralentie par les changements économiques.

C’est finalement au moment du Maïdan1 que la culture et la conscience politique ukrainiennes se sont affirmées. L’un

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !