Saules coupés couchés au milieu du soleil ( 1998), Van Gogh, Wikipédia
Dans le même numéro

Poèmes

 

« L'évidence nous mutile avec ses yeux trop clairs. L'amour, le soleil... tous ces cadeaux non ouverts faute d'humilité. Mais la soif est là qui baillonne nos lèvres lésées de plénitude »

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !