Dans le même numéro

Les puritains radicaux de Christopher Hill

juillet 2009

#Divers

L’historien britannique Christopher Hill a restitué toute l’importance historique des dissidents religieux liés aux révolutions anglaises du XVIIe siècle. En parcourant avec lui leurs différentes familles spirituelles, on voit comment elles ont nourri les imaginaires politiques radicaux dans tout le monde anglo-saxon jusqu’à aujourd’hui.

Dans un discours intitulé « Pourquoi la Révolution anglaise a-t-elle réussi ? » (1850), François Guizot remarque que, contrairement à ce qui s’est passé en France, les tumultes politiques de la période 1640-1660 ont abouti outre-Manche à la naissance d’une démocratie parlementaire et à la proclamation de la Déclaration des droits de 1689 (Bill of Rights). De fait, la Révolution française n’a rien inventé quand elle a jugé et condamné à mort Louis XVI. Un précédent avait eu lieu avec l’exécution de Charles Ier, roi d’Angleterre, condamné « pour trahison, meurtre et tyrannie » par une haute cour de justice et exécuté devant son palais le 30 janvier 1649. La monarchie et la Chambre des lords sont alors abolies pour établir le Commonwealth and free State, la République anglaise, de 1649 à 1659, avant que la dynastie des Stuart ne soit restaur

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !