Do not follow this hidden link or you will be blocked from this website !

Dans le même numéro

L'organisation, une réorganisation permanente

octobre 2011

#Divers

Comment comprendre l’organisation aujourd’hui, sans se laisser enfermer dans la problématique de la « souffrance au travail » ? Si l’on constate, de plus en plus, le besoin de cadrer les relations de travail, cet encadrement, pour être positif, doit comprendre les activités qu’il encadre ; c’est dans cette discussion sur le travail et ses tensions, dont les salariés doivent être partie prenante, que l’organisation peut aider chacun à trouver sa place.

Sous la forme d’un problème, le travail a fait son retour. Alors que les années 1980 avaient semblé amorcer un renouvellement des enjeux du travail, avec des perspectives très ouvertes, la seconde moitié des années 1990, et davantage encore les années 2000, ont paru fermer l’avenir – témoin le vocabulaire, accablant, de l’« intensification du travail » et de la « souffrance au travail ». Avenir fermé, bloqué par l’emprise de logiques financières que d’imprudents gouvernements, il est vrai, ont laissées s’échapper de leur boîte et que l’on ne parvient plus à « réencastrer » dans le social et les compromis politiques.

Il y a un problème dans le travail et il faut pouvoir en parler, susciter du débat privé et public ainsi qu’un renouvellement des formes

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !