Do not follow this hidden link or you will be blocked from this website !

Dans le même numéro

La pauvreté, une question politique globale (entretien)

octobre 2012

#Divers

La stigmatisation des populations pauvres n’est pas seulement moralement indigne. Elle se méprend aussi sur les difficultés actuelles, qui révèlent d’abord un découragement des exclus vis-à-vis des aides proposées. Elle néglige également le fait que la lutte contre la pauvreté n’est pas un objectif sectoriel mais bien un choix global qui se révèle favorable à la collectivité dans son ensemble.

Esprit – L’Insee a publié début septembre ses chiffres sur la pauvreté en 2010, faisant état d’une augmentation de 440 000 personnes pauvres – un niveau qui n’avait pas été atteint depuis les années 1970. Dans cette analyse, comme dans les commentaires qui en ont été faits dans la presse, cette augmentation est mise en parallèle avec l’accroissement global des inégalités. Cette approche est-elle pertinente ? Cela ne conduit-il pas à noyer le problème de la pauvreté dans des questions plus générales d’inégalité et de niveau de vie ?

Nicole Maestracci – D’abord, il faut noter que les chiffres ne sont disponibles qu’avec un certain décalage. On peut donc s’attendre à ce que ceux de 2011 soient encore plus inquiétants. Cette enquête de l’Insee insiste sur l’augmentation de la pauvreté des enfants, d

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !