Do not follow this hidden link or you will be blocked from this website !

Dans le même numéro

Les représentations nationales du passé. Le XXe siècle et la « guerre des mémoires »

octobre 2008

L’association Mémorial, basée à Moscou, qui se consacre à la mémoire de la terreur soviétique, lance ici un appel à créer un forum permanent d’échange permettant de surmonter les visions antagonistes de l’histoire qui divisent aujourd’hui encore les peuples européens. Nous avons le devoir de tenter que nos souvenirs tragiques communs rapprochent les peuples au lieu de les diviser.

Le xxe siècle et la « guerre des mémoires »

Mémorial est apparu il y a vingt ans dans la mouvance de la perestroïka. C’est une association internationale dont le siège est situé à Moscou. Elle compte aujourd’hui quatre-vingts représentations dans les différentes régions de la Fédération russe et environ une vingtaine à l’étranger, en particulier en Ukraine, au Kazakhstan, en Lettonie, en Allemagne, en Italie et en France. Mémorial s’est donné pour tâche de préserver la mémoire historique de la terreur politique d’État en Urss et dans les pays du « camp socialiste », et d’apporter une aide sociale et juridique aux victimes de la terreur. En outre, elle s’occupe de la défense actuelle des droits de l’homme, en particulier dans les « points chauds » (la Tchétchénie et autres). Elle prend régulièrement position face aux autorités sur un grand nombre de questions importantes, et n’en jouit pas moins d’une large reconnaissance publique.

L’identification des lieux d’exécution, l’établissement de monuments à la mémoire des victimes, la création de musées, d’expositions, le travail dans les archives, l’organisation de colloques, de manifestations publiques et de groupes de réflexion sur les répressions, le travail d’information auprès des écoliers et des lycéens, des conférences sur les droits de l’homme

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !