Dans le même numéro

La Bible, les Grecs, les Arabes et les Juifs

février 2012

#Divers

Quelle est la nature du texte biblique ? Alors que les Juifs voient dans letexte sacré une loi à décoder, adoptant une posture antilittéraire, les chrétiens,eux, reconnaissent davantage la Bible comme texte. Quant aux premiersmusulmans, ils s’inspirent de ces deux traditions dans leur approchedu Coran, dans laquelle excellences littéraire et théologique vont de pair.

Dans le monde païen de l’Antiquité, l’identification des Juifs à la Bible est d’abord une arme aux mains de leurs détracteurs. Elle est en effet dévalorisante, le mépris dans lequel certains polémistes antichrétiens tiennent l’Écriture sainte se doublant tout naturellement d’un mépris pour ses rédacteurs. La haute estime que leur héritage littéraire inspire aux Juifs (et aux chrétiens) est même perçue et présentée comme le signe patent de leur médiocrité.

Dénigrements païens, réponses chrétiennes

Dirigeant, au iie siècle, ses flèches contre la religion nouvellement née de la prédication de Jésus et de ses disciples, un Celse n’épargne ainsi guère les Juifs1

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !