Dans le même numéro

Retour et départ, deux paradigmes de l'intégration culturelle israélienne

décembre 2009

#Divers

Quel pays un juif français qui émigre en Israël espère-t-il rencontrer ? Son « retour », au moment de son installation, lui permet de découvrir de nouveaux compatriotes parmi lesquels, à l’inverse, le rêve du départ est prédominant. Ce chassé-croisé ne témoigne-t-il pas d’une double tension qui caractérise de manière inattendue une forme d’intégration à la société israélienne ?

L’expérience de l’immigration est le grimoire de bien des processus historiques, politiques et culturels du siècle passé et de celui en cours. Qui apprend à lire l’inextricable confusion du singulier et du général dans ces carnets de souffrances, d’illusions et de visions qui sont la chair même et l’imaginaire de l’immigrant, tient là sans doute un fil conducteur précieux¸ Leitfaden, pour penser la politique et la culture de notre temps. Mais ce fil conducteur se rompt, si l’analyse à laquelle il donne lieu dissout la synthèse unique du singulier et du général qui n’est autre que le corps de l’immigrant lui-même qui hante notre siècle et nos sociétés.

Si la perspective particulière de ce sujet politique et culturel a quelque chose à nous apprendre, il fa

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !