Dans le même numéro

Fin de l'emploi sans développement durable (entretien)

décembre 2009

#Divers

Le député européen d’Europe écologie explique comment, selon lui, nos sociétés peuvent s’orienter vers des économies plus « vertes ». Il faut remplacer le « toujours plus » et la crainte de la pénurie par une inflexion vers la qualité de vie dans tous les domaines, en s’attachant à défendre l’autonomie des individus dans la société.

Si la Cfdt a été l’une des premières centrales syndicales à s’emparer des questions écologiques, dès la fin des années 1970, il n’en va pas de même de la majeure partie du mouvement syndical, très attaché au modèle productiviste, comme on l’a vu avec le Dgb allemand par exemple. Au moment de la négociation de Copenhague, et où se posent des questions cruciales sur l’attitude des Européens (y compris la Confédération européenne des syndicats, Ces), nous avons jugé nécessaire de poser quelques questions à Daniel Cohn-Bendit et à François Chérèque, dont nous publions successivement les réponses.

J. R.

Esprit – Le défi écologique oblige à une refonte radicale de notre système de pr

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !