Do not follow this hidden link or you will be blocked from this website !

Dans le même numéro

Encadré : Où va l’argent du 1 % logement ?

janvier 2012

#Divers

Le logement social pourrait être un bouclier contre la crise, or il en est actuellement l’un des principaux symptômes. Cela provient d’un refus de prendre en compte l’articulation de l’économique, du social et de l’urbain, et d’une incompatibilité entre le long terme indispensable à toute politique du logement et un temps politique qui tend de plus en plus à se raccourcir.

Comme pour d’autres sphères de la protection sociale, un vent de réformes agite le monde du logement, et plus particulièrement celui du logement social. Le gouvernement souhaite aller vers un nouveau modèle économique du logement social. L’idée sous-jacente à cette réflexion est que le logement social coûte cher et que ses résultats économiques sont médiocres, voire négatifs pour la société française. Il serait même le principal responsable de la grave crise du logement que nous connaissons actuellement. Il serait donc temps de réformer ce système passéiste contraire aux canons de la modernité économique. Il est assez surprenant de voir ainsi le logement social résumé à sa seule fonction économique et d’oublier sa fonction sociale et structurante pour les villes et les territoires.

Il ne faut pas nier les difficultés du logement

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !