Do not follow this hidden link or you will be blocked from this website !

Dans le même numéro

Le cercle de la technique

mars/avril 2017

#Divers

De quand datent les premiers objets techniques humains ? Longtemps, la question a renvoyé les paléoanthropologues à une pétition de principe : puisque l’humanité était spécifiquement technique et la technique spécifiquement humaine, nous semblions condamnés à reconnaître comme plus vieux objets techniques les plus anciens objets humains, et comme plus anciens objets humains les plus vieux objets techniques. La définition de notre espèce contenait, directement ou indirectement, celle de la technique, qui comprenait à son tour l’idée de l’humanité.

Peu à peu, cependant, on a cessé de les confondre. En Éthiopie puis au Kenya, la découverte récente d’outils datant d’avant l’émergence d’Homo habilis atteste de la désolidarisation, aux yeux de la science contemporaine, de la définition de l’espèce humaine et de celle de la tekhnè. Les os découverts en 2009 à Dikika1 portent ainsi la trace de marques de percussions et d’encoches remontant à plus de trois millions d’années, qui indiquent l’utilisation d’instruments en pierre afin d’en ratisser la chair comestible, mais aussi, sans doute, d’en extraire la moelle. On ne sait pas encore s’il s’agissait de pierres brutes ou préalablement taillées, mais les chercheurs les qualifient sans grand

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !