Dans le même numéro

Le procès dans la Bible

Placées sous le signe de l’alliance, les relations tumultueuses de Yhwh et de son peuple s’expriment notamment sous la forme juridique du tribunal – accusation contre Dieu ou jugement contre les hommes. La nouvelle alliance par le Christ peut-elle mettre un terme définitif à ce procès ?

Le thème ou l’image du procès tient incontestablement une place importante dans la Bible. Rappelons pourtant qu’en tant que telle la Bible n’est pas un livre de droit ou un livre juridique, même si elle comporte des corpus tant législatifs que moraux et rituels. Et ce rappel pose une double question : comment est-il question de procès dans la Bible ? et si son emploi est limité, sur quel fond juridique s’appuie-t-il ? Autrement dit, quel était le droit des Israélites ? Mais s’agit-il là de questions pertinentes ?

Pour celle du fond juridique et du droit des Israélites, on peut évoquer les traces dans l’Ancien Testament d’un corpus dont devait disposer un peuple qui avait nécessairement ses lois, règles et rituels1. En même temps, on doit tenir compte de la nature et donc de l’intentionnal

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !