Dans le même numéro

La fin du projet de partenariat transatlantique ?

octobre 2016

#Divers

Le processus de négociation commerciale entamé par l’Union européenne et les États-Unis en 2013 traverse une zone de fortes turbulences dont l’issue est plus qu’incertaine. Depuis plusieurs mois, les négociations étaient au point mort sur tous les sujets les plus difficiles à traiter. Il en va ainsi de l’ouverture à la concurrence des marchés publics et des services américains, des produits agricoles européens sensibles, ou encore de la reconnaissance des indications géographiques protégées. Quant à l’objectif répété de conclure un accord avant le départ de Barack Obama de la Maison-Blanche, il semblait chaque jour un peu plus hors de portée. D’autant que les États-Unis se concentrent prioritairement sur la ratification de l’accord transpacifique conclu avec onze pays, dans un climat de campagne électorale houleux sur les enjeux commerciaux. En annonçant fin août son souhait de demander l’interruption des négociations, le gouvernement français a dit tout haut ce que certains responsables politiques européens pensaient tout bas. Coup d’arrêt définitif dans les négociations ou coup de poker pour obtenir de véritables concessions de la part des États-Unis ? Le futur du projet de partenariat transatlantique de commerce et d’investissement, vieux de plusieurs dizaines d’années, est pour l’heure difficile à prévoir.

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !

Mathilde Dupré

Codirectrice de l'Institut Veblen, en charge des questions commerciales.

Dans le même numéro

A l’occasion des élections aux Etats-Unis, la revue Esprit interroge l’état de l’union : alors que la société américaine est divisée selon de multiples lignes de fractures, on se demande où est passé l’Américain ordinaire. Le dossier est accompagné d’articles sur le bouddhisme occidental, l’art contemporain russe et des rubriques habituelles sur l’actualité politique, culturelle et éditoriale.