Dans le même numéro

Mediator : l'histoire d'une seconde défaite de la santé publique. À propos du rapport de l'Igas

À propos du rapport de l’Igas

Le rapport de l’Inspection générale des Affaires sociales, remis au ministre de la Santé le 15 janvier dernier, démonte les mécanismes de l’affaire du Mediator, notamment les défaillances du contrôle public. Or, le système actuel, appuyé sur des agences et un large recours aux experts, avait été créé, après le scandale du sang contaminé, pour reconstruire un vrai système de santé publique. Tout est-il, une nouvelle fois, à reprendre ?

[...] Il s’agit de rappeler, et très fermement, que sur les enjeux globaux, les experts n’en savent pas plus que chacun d’entre nous. Il faut retrouver la simplicité des choix fondamentaux derrière ces faux mystères.

Paul Ricœur, «La Cité est fondamentalement périssable. Sa survie dépend de nous», Le Monde, 29 octobre 1991

Les enquêtes de l’Igas répondent à des règles précises. Ainsi, ces enquêtes ne peuvent-elles pas porter sur les entreprises privées. L’entreprise Servier, acteur central de ce dossier, échappait donc à notre champ d’investigation. Autre limite de notre ex

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !