Dans le même numéro

Croire sans preuve. Wittgenstein et la religion

janvier 2013

#Divers

Wittgenstein et la religion

Faut-il justifier la croyance religieuse ? Si d’autres croyances peuvent, doivent être justifiées par des arguments rationnels, ce n’est pas le cas, selon Wittgenstein, de la foi. Celle-ci renvoie à la non-raison, à ne pas confondre avec la déraison, car sa « vérité » est d’un autre ordre que celle de la science.

Sous le titre « Wittgenstein et la religion », on peut regrouper beaucoup de questions différentes. Ce titre peut en effet se référer à l’attitude personnelle de Wittgenstein envers la religion et l’expérience religieuse. Quand cet aspect nous intéresse au premier chef, les documents sur lesquels il faut se fonder sont, d’une part, des observations éparpillées et des considérations de Wittgenstein réunies et rapportées par sa famille, des amis et des élèves, en particulier les conversations annotées dues à son ami Maurice O’Connor Drury1 ; d’autre part, des lettres et annotations diverses de son journal, notamment celles publiées sous le titre Denkbewegungen2. Compte tenu de l’origine de ces documents et du fait que la

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !