Dans le même numéro

L’impasse française. À propos de Modernisation et progressisme de Pierre Grémion

juin 2006

#Divers

Coup de sonde

L’impasse française. À propos de Modernisation et progressisme de Pierre Grémion*

Même pour le lecteur qui connaissait tout ou partie des articles rassemblés dans ce volume, Modernisation et progressisme produit un formidable effet de découverte, sur l’unité d’une œuvre à première vue disparate et que rassemble ici l’énigme que Pierre Grémion n’a cessé de scruter au long de sa carrière, la France contemporaine et son malaise. Pourquoi cette permanence des anxiétés françaises ? le « modèle français » est-il capable d’évolution ou voué à l’alternative entre la nostalgie et l’abandon ? Livre passionnant jusque dans son aporie finale, sur « l’illisibilité croissante de l’espace institutionnel public » (p. 238), qui revient à penser le modèle français aujourd’hui comme une absence de modèle, un vide. Comme si la France s’était définitivement perdue de vue avec la fin des « grands compromis fondamentaux » fondés par la IIIe République (l’école républicaine, la centralisation bien tempérée), sans que ni l’État modernisateur anticipateur gaulliste, ni la constructio

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !