Photo : Vladislav Klapin
Dans le même numéro

Quelle politique pour nos campagnes ?

novembre 2019

Pour assurer la cohésion nationale, les politiques publiques doivent renforcer l’égalité devant les mobilités (les transports en commun notamment), la solidarité entre métropoles et périphéries en réfléchissant au niveau du bassin de vie, l’attractivité des territoires en accompagnant les entrepreneurs et l’accessibilité des services publics.

Les dynamiques territoriales en France suivent depuis quelques décennies un double mouvement de métropolisation et de régionalisation. Les activités, les savoirs et les richesses ont tendance à se concentrer dans de grandes métropoles et dans les régions les plus attractives. Les deux phénomènes s’alimentent mutuellement : la concentration est d’autant plus forte quand la métropole se trouve dans une région attractive (Paris, Lyon, Lille notamment). Selon Daniel Béhar, « la catégorie historique des villes moyennes était fondée sur une lecture hiérarchique [entre les territoires] et une forme d’homogénéité : essentiellement des villes chefs-lieux avec beaucoup d’emplois publics et abritant l’industrie [1] ». Ainsi, des villes moyennes comme Albi, Privas ou Châteauroux tissaient jusqu’aux années 1970 une sorte de « réseau neuronal » sur lequel pouvait s’adosser la France rurale. Cette toile s’est progressivement polarisée autour de quelques grandes aires métropolitaines, éloignant par la même occasion la France rurale du reste du pays.

Ces constats ont déjà été dressés mille fois, et les Gilets jaunes auront

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !

Quentin Jagorel

Ancien élève de Sciences Po, HEC et l’ENA, Quentin Jagorel est inspecteur des finances. Il est également l’auteur de différents courts-métrages et documentaires, dont Les Pagels (2018), consacré aux paysans ardéchois. Il a dirigé l’ouvrage Villes-Campagnes : pour une cohésion des territoires de la République, Démocratie vivante, 2018.…

Dans le même numéro

Suite à la crise des Gilets jaunes, ce dossier, coordonné par Jean-Louis Schlegel et Jacques-Yves Bellay, décrit une France en archipel de bassins de vie : certains fragiles et relégués, d’autres attractifs et dynamiques. À lire aussi dans ce numéro : la révolution tunisienne, la tragédie du Venezuela et l’esprit du christianisme.