Do not follow this hidden link or you will be blocked from this website !

Dans le même numéro

WWW : la disparition de l'auteur ? Une anticipation de James Thomas Farrell

mai 2010

#Divers

Une anticipation de James Thomas Farrell

L’écrivain américain James Thomas Farrell publia en 1958 une nouvelle intitulée A Benefactor of Humanity ; il s’agit du rêve-cauchemar de la suppression des auteurs dans la création littéraire par l’invention d’une nouvelle technologie. Le hasard veut que Farrell ait choisi dans son texte de nommer ladite machine prenant la place des auteurs la Worthy Worthington Wrinting machine… anachronique et improbable, mais saisissant WWW, il y a plus de cinquante ans !

Histoire d’un texte

J. T. Farrell (1904-1979) est surtout connu pour sa trilogie autour du personnage de Studs Lonigan, jeune irlandais de Chicago1. Admirateur de Dickens et de Flaubert, romancier naturaliste, c’est un féroce critique du capitalisme nord-américain, critique qu’il illustre dans sa trilogie avec les aventures de son héros à Chicago, sa ville natale.

C’est d’ailleurs dans The Socialist Call, journal proche du parti des travailleurs américains, qu’il publia « Un bienfaiteur de l’

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !