Do not follow this hidden link or you will be blocked from this website !

Dans le même numéro

Faut-il en finir avec la réforme de l’État ?

décembre 2008

#Divers

La réforme de l’État traverse les époques comme une vis sans fin. Si elle est incessante, l’idée même de réforme a-t-elle encore un sens ? Ne sertelle pas à masquer des évolutions de fond comme la montée des préoccupations financières, le besoin d’adaptation à la diversité des territoires, les rapports de force internes aux acteurs publics et l’épuisement du tandem expert-législateur pour changer la société ?

À Patrick Thull1

En nous confiant une mission sur le suivi des recommandations du Comité d’enquête sur le coût et le rendement des services publics en matière de modernisation de l’administration, afin d’alimenter la réflexion et le dialogue sur la réforme de l’État, Philippe Séguin, premier président de la Cour des comptes et président du Comité, nous engageait dans une démarche qui s’est avérée doublement foucaldienne : après avoir établi une archéologie des analyses du Comité sur les transformations de l’administration, il s’est agi de dresser la généalogie de la réforme de l’État comme technique ordinaire de gouvernement. C’est à ce second volet de notre démarche que sont consacrées les lignes qui vont suivre. Elles ont été rédigées de façon plurielle : il ne s’agit en aucun c

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !