17
octobre
2020
Cinéma Nouvel Odéon, 6 rue de l’École de médecine, Paris 6ème.
10h30
Ciné-club Médecine et soin au cinéma

Cinéma Nouvel Odéon, Paris

Ciné-club Médecine et soin au cinéma

La revue Esprit est partenaire du « Ciné-club Barberousse. Médecine et soin au cinéma », un samedi par mois à 10h30 au cinéma Nouvel Odéon (Paris 6ème).

Le « Ciné-club Barberousse. Médecine et soin au cinéma » vise à faire sentir et comprendre l’épreuve intime et sociale des personnes malades et de leur entourage, mais aussi la diversité et la richesse des relations de soin.
 
Attendre un diagnostic. S’entendre annoncer une maladie grave. Etre hospitalisé(e). Vivre avec une maladie chronique ou un handicap. Aller mieux. Prendre soin d’une personne malade et l’accompagner. Devenir médecin ou soignant. Travailler à l’hôpital. Autant d’expériences dans lesquelles nous plongent certaines œuvres majeures du cinéma, documentaire et de fiction. Des films qui donnent corps et voix aux personnes qui font la médecine, patients comme professionnels de santé, et qui rappellent que nous sommes tous vulnérables et, à titres divers, soignants et soignés. Ces films font percevoir les valeurs et les difficultés du soin, comme l’avait fait Akira Kurosawa dans Barberousse.
 
Les projections sont suivies de discussions sur les enjeux éthiques et politiques du soin aujourd'hui. Elles sont animées par François Crémieux, directeur général adjoint de l’Assistance-Publique Hôpitaux de Paris, Jean-Michel Frodon, critique de cinéma et professeur associé à Sciences-Po, et Céline Lefève, maîtresse de conférences en philosophie, responsable du Programme « La Personne en médecine » (Université Paris Diderot) et directrice de la Chaire coopérative « Philosophie du soin à l’hôpital » (Assistance Publique Hôpitaux de Paris/Ecole Normale Supérieure).

  • Samedi 12 septembre : Terminal Sud de Rabah Ameur Zaïmèche (2019)
    Guidé par un personnage de médecin, Terminal Sud interroge sous forme de thriller onirique les sociétés contaminées par des rapports de force barbares.
  • Samedi 17 octobre : Hors Normes d'Olivier Naccache et Eric Toledano (2019) Hors normes interroge la prise en charge par une association de personnes autistes.

  • Samedi 14 novembre : Arguments d'Olivier Zabat (2019)
    Arguments laisse affleurer la singularité des entendeurs de voix, victimes d'une pathologie encore à peine identifiée par le monde médical. Les peurs, les angoisses, les traumatismes, mais aussi le sens de l'échange, du jeu, du spectacle, de l'attention aux autres trouvent dans ce film à la fois réaliste et fantastique, quotidien et épique, des expressions inattendues, et mémorables.

  • Samedi 12 décembre : On murmure dans la ville de Joseph Mankiewicz (1951)
    Cette comédie à la fois légère et profonde, où Gary Grant excelle en professeur d'anatomie, en psychanalyste et... en boucher, s'amuse de la réduction de la médecine à une science.
 
Ce cycle s’adresse à tous, mais intéressera plus particulièrement professionnels de santé, étudiants en médecine et en santé, personnels hospitaliers, patients, aidants.

Tarif : 7 euros. Cartes illimitées acceptées. Sans inscription. Séances suivies d’un apéritif.