Do not follow this hidden link or you will be blocked from this website !

Notes de lecture

Le Droit de savoir

mai 2013

#Divers

Placé sous l’égide de Charles Péguy, ce livre est d’actualité. Comme son thème et son auteur. Des questions récurrentes dans la sphère politico-médiatique (la transparence, le droit à l’information, le devoir d’enquête des journalistes) ont été cristallisées par l’affaire Cahuzac et  mises, véritablement, sur la place publique. Dans ce court livre manifeste, publié avant ces événements, Edwy ­Plenel, le directeur de Mediapart – qui a révélé l’existence du compte suisse de Jérôme Cahuzac –, défend son projet en même temps que l’importance de la liberté d’informer, de la nécessité d’enquêter, qui ne sauraient se confondre avec la liberté d’expression. À l’heure de l’incessant commentaire et de l’éditorialisation à tout crin – qui existe partout, mais est particulièrement présente en France –, il prône le « journalisme d’investigation » (voir sur ce thème la table ronde avec E. Plenel et d’autres, publiée dans Esprit en décembre 1990), expression qui hors de nos frontières pourrait sembler pléonastique. Alors, faut-il ­prôner la transparence en tout, partout et tout le temps ? Les mesures prises par le gouvernement sur le patrimoine des élus ont montré que cela suscitait le débat. Chacun se fera son opinion. Celle d’Edwy Plenel est très claire, et s’appuie sur le travail de Mediapart dont beaucoup, ces derniers temps, ont été contraints – parfois malgré eux – de reconnaître l’importance.

A

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !
Don Quichotte, 2013
176 p. 14 €