Notes de lecture

Dans le même numéro

1914-1918. Françoise Dolto, veuve de guerre à sept ans, de Manon Pignot et Yann Potin

janv./févr. 2019

#Divers

Née en 1908, Françoise Dolto est décédée en 1988. Pour le trentième anniversaire de sa mort, un journal s’est demandé ce qui restait d’elle à l’heure des sciences cognitives. Un jeune universitaire, sans doute féru de ces sciences, a réagi comme suit sur le réseau Facebook : «L’inculture scientifique de certains journalistes français est consternante. La psychanalyse freudienne et post-freudienne n’a pas plus de fondement empirique que la phrénologie, mais la “célèbre psychanalyste” fait toujours figure de héros subversif. Dans le monde entier, cela fait belle lurette que les élucubrations freudiennes sont passées au cimetière des idées. L’irréductible bêtise épistémique gauloise, pour paraphraser Goscinny et Uderzo…» Pauvre Françoise Dolto, rhabillée (avec Freud) pour l’hiver ! Ou pauvre jeune homme, imbu de sa supériorité « épistémique » ? A-t-il jamais lu une ligne de Dolto ? Le beau livre sur la Grande Guerre telle que l’a vécue la petite Françoise Marette, entre 6 et 10 ans, n’est pas pour lui. Abondamment illustré par toutes sortes de documents – lettres en fac-similé, ph

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !
Gallimard, 2018
104 p. 19 €

Jean-Louis Schlegel

Philosophe, éditeur, sociologue des religions et traducteur.   Jean-Louis Schlegel est particulièrement intéressé par les recompositions du religieux, et singulièrement de l'Eglise catholique, dans la société contemporaine. Cet intérêt concerne tous les niveaux d’intelligibilité : évolution des pratiques, de la culture, des institutions, des pouvoirs et des « puissances », du rôle...

Dans le même numéro

Largement sous-estimée, l’œuvre de Claude Lefort porte pourtant une exigence de démocratie radicale, considère le totalitarisme comme une possibilité permanente de la modernité et élabore une politique de droits de l’homme social. Selon Justine Lacroix et Michaël Fœssel, qui coordonnent le dossier, ces aspects permettent de penser les inquiétudes démocratiques contemporaines. À lire aussi dans ce numéro : un droit à la vérité dans les sorties de conflit, Paul Virilio et l’architecture après le bunker, la religion civile en Chine, les voyages de Sergio Pitol, l’écologie de Debra Granik et le temps de l’exil selon Rithy Panh.