Notes de lecture

Dans le même numéro

La Personne au secours de l'humain, de Jean-François Petit

janv./févr. 2019

#Divers

Jean-François Petit, professeur de philosophie à l’Institut catholique de Paris, est aussi un très bon connaisseur d’Emmanuel Mounier. Les «études» qu’il rassemble dans ce livre datent toutes d’après 2000, elles sont donc récentes. Elles attestent la fécondité possible de la pensée de Mounier dans des domaines très divers – entre économie, politique, religion, dilemmes éthiques – dès lors qu’on n’en fait pas un prêt-à-penser facile, qui viendrait au secours de nos doutes en toutes circonstances et de nos désespoirs devant le vide et le nihilisme contemporains. Le paradoxe de notre temps, c’est plutôt que tout le monde se veut finalement personnaliste, mais qu’on en tire des conséquences opposées. Le mot « dignité » n’est pas mieux loti : on peut faire vivre ou mourir au nom de la dignité de la personne. Le retour aux combats personnalistes de Mounier lui-même, à quelques-uns de ses grands interprètes, à quelques controverses, à des questionnements éthiques et politiques de l’heure permet de mieux cerner le sens et l’actualité mais aussi le «mystère» de la personne, son caractère singulier et unique, qui empêche toute manipulation et toute réification de «l’humain».

 

Parole et Silence, 2018
476 p. 25 €

Jean-Louis Schlegel

Philosophe, éditeur, sociologue des religions et traducteur, Jean-Louis Schlegel est particulièrement intéressé par les recompositions du religieux, et singulièrement de l'Eglise catholique, dans la société contemporaine. Cet intérêt concerne tous les niveaux d’intelligibilité : évolution des pratiques, de la culture, des institutions, des pouvoirs et des « puissances », du rôle et de la place du…

Dans le même numéro

Largement sous-estimée, l’œuvre de Claude Lefort porte pourtant une exigence de démocratie radicale, considère le totalitarisme comme une possibilité permanente de la modernité et élabore une politique de droits de l’homme social. Selon Justine Lacroix et Michaël Fœssel, qui coordonnent le dossier, ces aspects permettent de penser les inquiétudes démocratiques contemporaines. À lire aussi dans ce numéro : un droit à la vérité dans les sorties de conflit, Paul Virilio et l’architecture après le bunker, la religion civile en Chine, les voyages de Sergio Pitol, l’écologie de Debra Granik et le temps de l’exil selon Rithy Panh.