Notes de lecture

Dans le même numéro

La Relève. Portraits d’une jeunesse de banlieue, de Claire Marin

juin 2018

#Divers

Professeur de philosophie à Cergy dans une «classe de proximité»(des classes créées pour favoriser l’accès de jeunes des banlieues aux «prépas»des grandes écoles et des écoles de commerce), Claire Marin a devant elle des lycéens brillants, mais leur «arrière-pays»matériel, psychologique, familial et social n’en est pas moins difficile, compliqué, agité, douloureux. La force de cet ouvrage épatant, c’est le regard amical, compréhensif sans être jamais démagogique, capable aussi de changer, de la professeure sur ces élèves, filles et garçons qu’elle voit aussi hors de la classe, dans les trains et ailleurs. Ils vivent les conditions de la jeunesse et les questionnements de leur temps : divertissements, effets de modes, rituels, sexualisation des relations, mais aussi inquiétudes religieuses, incertitudes sur l’avenir professionnel, éclatements familiaux (des familles que certains, dans leur trajectoire de réussite, ont l’impression de trahir), sans oublier la pression de la vie dans des cités et des quartiers où trafics et contrôles policiers ne les épargnent pas. Claire Marin parle de chacune et chacun avec affection, justesse, bienveillance, sensibilité, sans cacher leurs limites. Son humanité ouvre en quelque sorte à leur humanité. La sociologie des banlieues et les statistiques font place à des visages et à des destins singuliers. Ils cessent d’être des «jeunes de banlieue»pour faire partie de notre monde commun.

 

Cerf, Actualité, 2018
242 p. 18 €

Jean-Louis Schlegel

Philosophe, éditeur, sociologue des religions et traducteur.   Jean-Louis Schlegel est particulièrement intéressé par les recompositions du religieux, et singulièrement de l'Eglise catholique, dans la société contemporaine. Cet intérêt concerne tous les niveaux d’intelligibilité : évolution des pratiques, de la culture, des institutions, des pouvoirs et des « puissances », du rôle...

Dans le même numéro

Nous sommes les témoins du retour de la clôture politique (fascismes, racismes, exclusions) et d’un discours qui réduit la société ouverte au marché. Dans ce contexte, il est urgent de relancer l’ouverture réelle, comme y invitent Camille Riquier et Frédéric Worms après Bergson, ainsi que les auteurs d’un riche abécédaire critique.