Notes de lecture

Dans le même numéro

Sociologie de la Corse, de Jean-Louis Fabiani

décembre 2018

#Divers

L’auteur m’apprend que si j’allais en Corse, je serais probablement, en tant que touriste «à faible participation», traité de «mangeur de tomates» (pumatagho) : «La stigmatisation du touriste de classe moyenne… est une activité à plein temps.» Ce clin d’œil pour dire ­l’intérêt multiple de ce petit livre, qui en apprendra beaucoup autant aux enamourés de la Corse et de ses beautés qu’à ceux qui vivent dans le désamour avec elle, principalement à travers le prisme des nationalistes peu engageants et des faits divers violents qui défraient régulièrement la chronique. Les transformations économiques des cinquante dernières années, la modernisation politique contrastée, la culture traditionnelle réappropriée, le rôle désormais essentiel du tourisme (qui explique l’aversion pour les mangeurs de tomates) : tout est abordé avec une rigueur de bon aloi, soucieuse de lucidité et de vérité, sur les questions qui fâchent et les autres, à propos d’un pays (et d’un arrière-pays) dont Fabiani connaît parfaitement la

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !
La Découverte, Repères, 2018
1 p. 10 €

Jean-Louis Schlegel

Philosophe, éditeur, sociologue des religions et traducteur.   Jean-Louis Schlegel est particulièrement intéressé par les recompositions du religieux, et singulièrement de l'Eglise catholique, dans la société contemporaine. Cet intérêt concerne tous les niveaux d’intelligibilité : évolution des pratiques, de la culture, des institutions, des pouvoirs et des « puissances », du rôle...

Dans le même numéro

Fausses nouvelles, désinformation, théories du complot : les vérités sont bien fragiles à l’ère de la post-vérité. Les manipulations de l’information prospèrent dans un contexte de défiance envers les élites, de profusion désordonnée d’informations, d’affirmations identitaires et de puissance des plateformes numériques. Quelles sont les conséquences politiques de ce régime d’indifférence à la vérité ? Constitue-t-il une menace pour la démocratie ? Peut-on y répondre ? A lire aussi dans ce numéro : un dossier autour d’Achille Mbembe explorent la fabrication de « déchets d’hommes » aux frontières de l’Europe, des repères philosophiques pour une société post-carbone, une analyse de ce masque le consentement dans l’affaire Anna Stubblefield et des recensions de l’actualité politique, culturelle et éditoriale.

 

Pour aller plus loin, découvrez une sélection d'articles publiés dans Esprit depuis 1949 sur les liens entre Vérité et politique