Notes de lecture

Dans le même numéro

Sur l'immigration. De François Héran

avril 2018

#Divers

Avec l’immigration. Mesurer, débattre, agir
François Héran
La Découverte, 2017, 327 p., 21 €
L’immigration en France. Mythes et réalités
E. M. Mouhoud
Fayard, 2017, 195 p., 16 €
Le droit de vote 
des étrangers, une histoire de quarante ans
Bernard Delemotte
La Licorne/L’Harmattan, 2017, 191 p., 17 €
Église et immigration. 
Le grand malaise. 
Le pape et le suicide de la civilisation européenne
Laurent Dandrieu
Presses de la Renaissance, 309 p., 17,90 €
Identitaires. Le mauvais génie du christianisme
Erwan Le Morhedec,
Le Cerf, 2017, 173 p., 14 €
Les trois premiers livres sur l’immigration ont été écrits par des spécialistes et sont fondés sur des dossiers scientifiquement étoffés, avec des statistiques et des données juridiques, politiques, économiques et sociales très précises. C’est à ce titre qu’il convient de signaler leur intérêt alors que le débat public sur les migrations est en permanence parasité par des intérêts multiples, des fantasmes, des haines avouées ou non, et même, il faut le dire, par des a priori sympathiques mais peu informés, souvent considérés comme indiscutables par

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !

Jean-Louis Schlegel

Philosophe, éditeur, sociologue des religions et traducteur.   Jean-Louis Schlegel est particulièrement intéressé par les recompositions du religieux, et singulièrement de l'Eglise catholique, dans la société contemporaine. Cet intérêt concerne tous les niveaux d’intelligibilité : évolution des pratiques, de la culture, des institutions, des pouvoirs et des « puissances », du rôle...

Dans le même numéro

Comment se fait aujourd’hui le lien entre différentes classes d’âge ? Ce dossier coordonné par Marcel Hénaff montre que si, dans les sociétés traditionnelles, celles-ci se constituent dans une reconnaissance réciproque, dans les sociétés modernes, elles sont principalement marquées par le marché, qui engage une dette sans fin. Pourtant, la solidarité sociale entre générations reste possible au plan de la justice, à condition d’assumer la responsabilité d’une politique du futur. À lire aussi dans ce numéro : le conflit syrien vu du Liban, la rencontre entre Camus et Malraux et les sports du néolibéralisme.