Notes de lecture

Dans le même numéro

Mémoire multidirectionnelle. Repenser l'Holocauste à l'aune de la décolonisation, de Michael Rothberg

La notion de «mémoire multi­directionnelle» a pris place parmi les outils théoriques que l’on convoque pour discuter les questions liées aux violences du passé. Toutefois, elle recouvre à la fois une interprétation théorique et l’engagement d’un véritable intellectuel.

Ainsi, une première partie du livre est consacrée à l’œuvre de Hannah Arendt à laquelle l’auteur, tout en lui reconnaissant un apport «crucial», reproche de ne pas prendre en compte la question coloniale, cédant en cela à des «aveuglements typiques pour les Européens de l’époque». Il lui oppose la lecture qu’opère Aimé Césaire du fait colonial, du nazisme et de la brutalisation des Européens.

Michael Rothberg tient ainsi un propos critique sur les études concernées par les violences collectives grâce à un double corpus primaire, principalement littéraire, renvoyant au nazisme et à la colonisation.

La multidirectionnalité consiste à dévoiler les points aveugles et à se dresser contre les modes de pensée binaires qui entretiennent la visi

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !
Pétra, 2018
4 p. 27 €

Philippe Mesnard

Maître de conférences en littérature, Philippe Mesnard enseigne à la Haute École de Bruxelles et à l'Université Paris-Est-Marne-la-Vallée. Il a notamment publié Primo Levi : passage d'un témoin (Fayard, 2011).

Dans le même numéro

Fausses nouvelles, désinformation, théories du complot : les vérités sont bien fragiles à l’ère de la post-vérité. Les manipulations de l’information prospèrent dans un contexte de défiance envers les élites, de profusion désordonnée d’informations, d’affirmations identitaires et de puissance des plateformes numériques. Quelles sont les conséquences politiques de ce régime d’indifférence à la vérité ? Constitue-t-il une menace pour la démocratie ? Peut-on y répondre ? A lire aussi dans ce numéro : un dossier autour d’Achille Mbembe explorent la fabrication de « déchets d’hommes » aux frontières de l’Europe, des repères philosophiques pour une société post-carbone, une analyse de ce masque le consentement dans l’affaire Anna Stubblefield et des recensions de l’actualité politique, culturelle et éditoriale.

 

Pour aller plus loin, découvrez une sélection d'articles publiés dans Esprit depuis 1949 sur les liens entre Vérité et politique