Flux d'actualités

L’homme et son programme (dissonance cognitive)

mai 2017

#Divers

Face au phénomène Macron, tout commentateur doit faire preuve d’humilité. De toute évidence, nous avons affaire à un animal politique de première grandeur dont on est en droit d’attendre beaucoup. Cette bienveillance, que l’on espère pouvoir être durable, n’empêche pas une extrême perplexité. Comment comprendre, en effet, le décalage entre une posture politique fédératrice et une qualité d’engagement personnel qui paraissent appeler en retour une implication généreuse des citoyens - laquelle passe forcément par un engagement dans un parti, un syndicat ou une association – et, d’autre part, un programme qui, pour ce qu’on en connaît, semble viser délibérément à instaurer un face-à-face entre l’individu et l’État, par dessus les médiations sociales ? C’est l’un des points soulevés par le secrétaire général de la CFDT Laurent Berger dans sa lettre ouverte au nouveau président : « Partagez le pouvoir ! Donnez de l’air à notre société ! Laissez de l’espace

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !