Flux d'actualités

Les rapports historiques de l'Afrique et du monde arabe 2.

Discussion

juillet 2007

#Divers

Discussion et fin de la conférence.
Transcription par Salim Abdelmadjid
Première question de la salle : « Monsieur le Professeur, je vais vous poser une question qui ne concerne pas directement les rapports entre le monde arabe et le monde africain, mais je vous ai entendu, je crois, employer dans une phrase le mot « ethnie ». Et je voudrais savoir, à la fois en tant qu’historien et en tant qu’observateur de la vie politique contemporaine et de ses commentaires, ce que vous pensez de l‘usage de ce concept.

Le mot « ethnie » est un mot… j’allais dire « explosif ». Je ne sais pas si c’est un virus ou un rétrovirus mais c’est un mot qui risque de faire des dégâts. Voyez par exemple dans le cas de Kigali, du Rwanda, comment un peuple qui vivait soudé et rassemblé, amalgamé à travers les siècles sous la forme des Tutsis, des Hutus, ce peuple subitement a flambé et a déclenché une guerre civile atroce, qui a abouti au génocide. Alors qu’ils vivaient ensemble, avec des rapports de force, bien entendu, qui infériorisaient ou « instrumentalisaient » plus ou moins une partie de la société, comme cela s’est fait dans tous les pays du monde ; mais ils appartenaient au même peuple. Avec la même culture, la même langue, les mêmes usages. Et au 19e siècle, entre le
Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !