Do not follow this hidden link or you will be blocked from this website !

Filmothèque espagnole (No-Do)
Flux d'actualités

Aux portes du Sahara, la guerre d'Ifni

février 2018

« Pendant de nombreuses années, ce conflit est resté dans un silence académique et mémoriel total. »

Soixante ans après son achèvement, la guerre d’Ifni (1957-1958) demeure un conflit relativement anonyme dans l’histoire tumultueuse des décolonisations européennes du Maghreb. Elle fait partie, au même titre que la guerre des Sables (1963), de ces « guerres périphériques », parfois prologues ou épilogues de conflits de plus grande envergure. Souvent d’ampleur minime, ces conflits qui marquent profondément les régions dans lesquelles ils se déroulent et les acteurs qui y participent, passent fréquemment sous le radar des études historiques et restent dans une relative méconnaissance académique et mémorielle. Néanmoins, ces affrontements collatéraux impliquent des logiques politiques et sociales parfois à l’origine de problématiques contemporaines. Ainsi, la guerre d’Ifni préfigure néanmoins la situation actuelle du sud marocain et du Sahara Occidental.

Ifni est une région du Sud marocain, aux portes du désert ; sa capitale Sidi Ifni est tournée vers l’océan Atlantique. La présence espagnole dans la zone remonte au xve siècle, néanmoins sa souveraineté n’y est reconnue que le 27 novembre 1912 par le traité hispano-marocain signé à la suite du traité de protectorat dit de Fès. La province d’Ifni est rétrocédée au Maroc en 1969. Suite à l’indépendance du royaume chérifien en 1956, une frange de l’Armée de libération du Maroc (Alm) se rend dans cette enclave ibérique ainsi que dans le Sahara pour y continuer la lutte. L’Alm est un mouvement insurrecti

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !

Maxime Ruiz

Titulaire d'un master d'histoire de l'Afrique et du Moyen-Orient obtenu avec la mention Très Bien, à l'université Paris 1 Panthéon Sorbonne, avec un mémoire intitulé "La décolonisation espagnole du Maroc : L'exemple de la Guerre d'Ifni (1957-1958), étude historique et historiographique", sous la direction de M. Pierre Vermeren.